Ville portuaire au coeur de l'Europe

Poursuite de la reprise du trafic portuaire bruxellois pour le premier semestre 2011

Trafic global

Au niveau du trafic propre, les volumes traités ont progressé en 19% par rapport au 1e semestre 2010 (+412.000 t) et retrouvé le niveau d'avant-crise, à 2,6 millions de tonnes manipulées.  Le principal secteur de croissance est la construction, qui rattrape ainsi un redémarrage plus tardif de son activité.

Alors que la reprise s'était fait attendre en 2010 pour le secteur de la construction bruxellois, celui-ci renforce significativement sa part de marché dans les volumes portuaires, passant de 51% début 2010 à 62% en juin 2011 (+455.000 t, soit +40%).  Outre une reprise des importations de sable, gravier et ciment, le secteur a pu compter sur la voie d'eau pour l'évacuation de terres de chantier. A noter également, après d'excellents résultats pour l'année 2010, un léger recul pour les produits pétroliers (-5%) et pour la meunerie (-5% également) et la forte hausse de la métallurgie (+82%).

Le Port de Bruxelles mène depuis de nombreuses années une politique volontariste visant à encourager le transfert modal de la route vers la voie d'eau. Une action a, par exemple, été menée spécifiquement afin de conscientiser les chantiers publics et privés aux bénéfices du transport par la voie d'eau, tant pour l'évacuation des terres de chantiers que pour l'approvisionnement de ces chantiers.

Piet Coenen, vice-président du Port de Bruxelles, a déclaré « Les chiffres présentés aujourd'hui démontrent une nouvelle fois l'efficacité de cette politique, qui donne au transport par voie d'eau un rôle central pour le développement économique régional dans une perspective de développement durable. »

Pour les six premiers mois de l'année, ce sont en effet plus de 365 000 camions qui ont pu ainsi être évités dans et autour de Bruxelles, ainsi qu'une économie de près de 55 000 tonnes de CO2.

Le Port de Bruxelles est déterminé à poursuivre ses efforts pour promouvoir l'usage de la voie d'eau, le mode de transport le plus respectueux de l'environnement, puisqu'il réduit la pollution, les émissions de CO2, et permet une amélioration de la mobilité à Bruxelles.

Brigitte Grouwels, ministre en charge du Port de Bruxelles se réjouit que du maintien de cette tendance à la hausse du trafic propre depuis la crise de 2008. "Cela démontre l'importance de la présence de la voie d'eau à proximité du centre de Bruxelles, surtout compte tenu du nombre élevés de chantiers importants an région de Bruxelles-Capitale."

 

Accueil
© Port de Bruxelles, tous droits réservés - portdebruxelles@port.irisnet.be
Website by Tentwelve